Découvrez notre vignoble, en consultant les photos ci-dessous


Chez nous, la vigne c’est une histoire de famille…

Depuis 3 générations le Domaine fait vivre notre famille. Ce sont nos grands-parents, Léonie et Louis, puis nos parents, Gérard et Pierrette qui nous ont transmis cette passion. Respect de la terre et des traditions sont nos maîtres mots. Depuis lors, c’est dans cet esprit que nous avons toujours respecté les principes de l’agriculture biologique et que nous avons décidé de nous engager officiellement dans ce processus. Ainsi, depuis 2012 toutes les récoltes sont certifiée Agriculture Biologique.

Tout a commencé là, dans les années 50, au Vallon de La Cadenière (Lançon de Provence), alors que les vendanges s’effectuaient encore avec la charrette attelée au mulet. Puis en 1973 notre 1ère vinification. Une fierté d’avoir élaboré ce vin, de la plantation de la vigne à la vente de la bouteille.

Idéalement situées entre le Luberon, les Alpilles et la Méditerranée, les vignes du domaine couvrent une variété de terroirs qui nous permettent de proposer à la fois des vins blancs aromatiques et frais, des vins rosés tendres et élégants, et des vins rouges racés et gourmands, marqués par les senteurs de la Garrigue.

Le climat méditerranéen dont nous jouissons offre un ensoleillement maximum avec des été chauds et secs et des hivers doux et humides, principalement bercé par le Mistral (ce vent sec et frais qui souffle par rafale et dégage le ciel).

C’est d’ailleurs grâce à ce climat dont nous sommes tributaire que notre travail s’effectue au fil des saisons: le labour des terres au printemps, pour garder la fraicheur des pluies d’hiver, la surveillance de l’état végétatif des vignes l’été, les vendanges suivies du repos de la vigne en automne et puis la taille d’hiver pour repartir sur de bonnes bases. Nos vignes ne sont pas sous goutte à goutte car, pour nous, elles doivent exploiter au maximum les ressources de notre terroir.

Notre propriété compte aujourd’hui 63 hectares de vignes toutes en AOC Coteaux d’Aix en Provence sur un terroir argilo-calcaire caillouteux, filtrant et drainant, permettant de garder la fraicheur et l’humidité. C’est sur ce terroir que nos cépages s’épanouissent: Rolle (Vermentino) et Sauvignon blanc pour les cépages blancs; Cinsault, Grenache, Syrah pour les cépages rosés et Syrah, Grenache, Carignan et Cabernet Sauvignon pour les cépages rouges.

Climat :

Le climat, de type méditerranéen, permet à nos parcelles de bénéficier d'un ensoleillement annuel moyen de 2 900 heures, des étés chauds et secs et des hivers doux et humides, principalement bercé par le Mistral, vent du Nord dominant froid et sec. De faibles pluies (entre 550 et 680 mm par an) sont essentiellement concentrées sur le printemps et l'automne.

Géologie :

Idéalement situées entre le Luberon, les Alpilles et la Méditerranée, les vignes du domaine couvrent une variété de terroirs qui nous permettent de proposer à la fois des vins blancs aromatiques et frais, des vins rosés tendres et élégants, et des vins rouges racés et gourmands, marqués par les senteurs de la garrigue.

Nos vignes s’épanouissent sur un terroir argilo-calcaire caillouteux, filtrant et drainant, permettant de garder la fraicheur et l’humidité. Le calcaire apporte aux vins de la rondeur, du corps, de la puissance ainsi que de nombreux arômes, tandis que l’argile donnera de la fermeté, de la structure ainsi qu’une couleur soutenue pour les vins rouges.

Le sol, argilo-calcaire, est caillouteux, et possède à la fois un bon pouvoir filtrant par la présence des pierres et des éclats calcaires, ainsi qu’une bonne rétention de l’eau grâce aux argiles rouges. Les différences importantes de températures diurnes et nocturnes en période de maturation des baies (août/septembre), accentuées par l’altitude des vignes (200 m.), assurent une fraîcheur aromatique remarquable aux vins.

Cépages :

Blancs :

Rolle : ce cépage ancestral de Provence est aussi appelé Vermentino, il apporte du gras, de la finesse, de l’équilibre, ainsi que des arômes de poire et d’agrumes à nos vins blancs.

Sauvignon blanc : originaire du sud ouest de la France (région Aquitaine). Il donne des vins blancs secs, frais, vifs élégants et très parfumés sur des notes de pamplemousse, de fruits exotiques et de buis.

Rouges :

Syrah : cépages aux petites baies noires aux reflets bleutés originaire des Cotes du Rhône septentrionales. Il permet de faire des vins rosés sur le fruit, ronds et d’une grande finesse, mais également des vins rouges épicés, très peu acides, avec des notes fruitées, épicées et florales.

Grenache : cépage espagnol, très répandu en Provence apporte à nos vins du gras, de l’ampleur et de la puissance. Il donne aux vins des arômes élégants de petits fruits rouges (framboise, cassis…), puis avec le temps il donnera des arômes épicés et animals.

Cinsault : ce cépage d’origine provençale est très employé pour élaborer des vins rosés, il apporte à nos vins de la fraicheur, de la finesse et beaucoup de fruité. Ce qui permet d’apporter un plus lors de nos assemblages.

Cabernet Sauvignon : Cépage d’origine bordelaise, lors des assemblages, il permet de charpenter les vins, il apporte puissance et douceur à la fois, sur des arômes de fruits noirs (cassis), de violette et de poivron, il donne de la structure et une complexité qui se dévoilera après quelques années de garde.

Techniques culturales :

Le travail dans les vignes s’effectue au fil des saisons: le labour des terres au printemps, pour garder la fraicheur des pluies d’hiver, la surveillance de l’état végétatif des vignes l’été, les vendanges suivies du repos de la vigne en automne et puis la taille d’hiver pour repartir sur de bonnes bases.

Au printemps de nombreux travaux mécaniques sont effectués dans nos vignes, afin de favoriser l’aération du sol, notamment grâce au griffage des sols qui permet de limiter la sécheresse.

Dès le début, aucun produit chimique de synthèse n’est utilisé dans les vignes. Le désherbage est mécanique. La démarche de certification en Agriculture Biologique est parue très importante pour nous en 2009 afin de garantir à tout le monde l’authenticité de notre démarche. Ces techniques culturales sur le vignoble permettent de renforcer la vie des sols et d’augmenter la résistance des vignes face aux maladies.

Les résultats sur la santé du vignoble mais aussi sur l’équilibre et la qualité des vins nous convainquent de continuer sur cette voie.

Top